Formation

On vous dit comment utiliser votre CPF !

20 janvier 2020

Mise en place de France Compétences, structuration des onze opérateurs de compétences (OPCO) ou encore lancement de l’application « Mon compte formation », avec les changements qui entrent en vigueur en 2020, la Loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel se met peu à peu en place. Pour en faire bon usage en tant que salarié, voici ce qu’il faut savoir.

CPF c’est quoi ?

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est le dispositif qui a remplacé le DIF (droit individuel à la formation).
Le CPF permet à toute personne active, dès son entrée en emploi et jusqu’à la date de sa retraite, d’acquérir des droits à la formation valorisés en Euros.

C’est vous qui êtes libre de décider pour mobiliser votre CPF selon vos besoins, et ce tout au long de sa vie professionnelle. Vos droits vous permettent de suivre des actions de formation, le permis de conduire, un accompagnement à la création d’entreprise, une VAE ou un bilan de compétences.

Bon à savoir !

Votre compte CPF est alimenté selon certaines conditions : durée de travail effectuée, statut, niveau de qualification, etc. Vous êtes crédité sur votre CPF à hauteur de 500 € TTC par an et dans la limite d’un plafond de 5000 € TTC. Certaines catégories de salariés ont des droits majorés qui atteignent 800 € TTC, avec un plafond à 8000 € TTC.
Le congé maternité, le congé paternité et d’accueil de l’enfant, le congé d’adoption, le congé parental d’éducation, le congé de présence parentale, le congé soutien familial, les absences pour maladie professionnelle ou bien accident du travail sont pris en compte pour alimenter le compte.

IMPORTANT : vous devez absolument créer votre CPF en 2020 pour intégrer vos heures de DIF manuellement, après, ce sera trop tard et elles seront perdues ! Reportez-vous à un courrier remis par votre entreprise en décembre 2014 ou janvier 2015 qui vous donnait ces informations.

Comment utiliser son CPF ?

Vous pouvez demander une formation avec ou sans accord de votre employeur.

Le catalogue des formations et des accompagnements que vous pouvez financer avec votre CPF sont centralisés sur une plateforme WEB : www.moncompteformation.gouv.fr. Vous pouvez télécharger l’application smartphone également si vous préférez !

L’offre est importante et très complète, prenez le temps de vous renseigner. Si vous n’êtes pas clair sur votre besoin, peut-être faut-il commencer par engager un bilan de compétences dans un premier temps. Une fois que vous avez choisi votre formation et validé le choix de l’organisme, vous pouvez vous lancer.

ATTENTION : l’organisme de formation a la possibilité de refuser votre demande si vous n’avez pas les prérequis nécessaires. De manière générale il est préférable de contacter directement l’organisme au préalable pour bien comprendre les modalités de l’offre qui vous intéresse.

Comment payer avec mon CPF ?

Lorsque vous choisissez une formation, le coût est automatiquement indiqué. Vos droits formation acquis sont déduits automatiquement du prix de la formation lorsque vous vous inscrivez et que vous confirmez votre accord.

Si vos droits ne suffisent pas pour financer en totalité votre formation pas de souci, il existe des solutions !

  • Compléter sur vos fonds propres.

Dans ce cas vous réglerez la différence par carte bleue directement sur le site Internet lorsque votre inscription est confirmée par l’organisme. Si une annulation de la prestation survient, la somme versée en plus du CPF vous sera remboursée dans un délai de 30 jours après l’annulation de votre formation sur la carte bancaire ayant servi au paiement.

  • Bénéficier d’abondements

Il est possible d’avoir le soutien financier de votre employeur, de l’OPCO dont vous dépendez ou d’autres organismes ou institutions (Etat, Région…). Ce sont des décisions qui sont faites de manière spécifique et individuelle et également en tenant compte de votre situation (licenciement, accident du travail…). Il convient de se renseigner.

Et si je change de situation ?

Le Compte personnel de formation (CPF) est rattaché à vous en tant que personne et non pas au contrat de travail ou au statut. Vous acquérez des droits, sans limite de temps et pour un plafond de 5 000 € TTC (ou 8 000€ TTC selon votre situation).

Le crédit en euros inscrit sur votre compte reste utilisable indépendamment d’un changement de statut, de situation professionnelle ou de perte d’emploi, quel que soit le motif de rupture du contrat de travail.

Ça y est, vous êtes prêts : à vous de jouer. Nous vous souhaitons de vous faire plaisir et de réussir dans vos projets !

rotate device

Retourner votre tablette
pour une meilleure navigation