Accompagnement

Pourquoi faire un bilan de compétences ?

14 juin 2017

Le bilan de compétences s’engage sur un état des lieux : il dresse l’inventaire des compétences professionnelles et personnelles, des aptitudes et des aspirations de son bénéficiaire. Il permet donc d’abord de se situer : savoir d’où l’on vient par la revue des expériences passées, où l’on est par l’analyse de la situation présente et où l’on peut aller en fonction de ses envies et possibilités futures.

Il existe probablement autant de raisons qui motivent un bilan de compétences que de bénéficiaires potentiels. On peut vouloir évoluer dans son entreprise, retrouver un emploi, préparer une reconversion professionnelle, répondre aux mutations de son secteur d’activités, prendre un nouveau départ ou tout simplement faire le point.

Le bilan de compétences débouche finalement sur l’élaboration d’un projet professionnel adéquat et réaliste, rendu possible grâce à une meilleure connaissance de soi et de son environnement.

Le bilan de compétences : acquérir une meilleure connaissance de soi

Le bilan de compétences aide d’abord à mieux se connaitre, professionnellement et personnellement.

Au plan professionnel, il permet au bénéficiaire de porter un regard synthétique sur son parcours. Son histoire est retracée et les compétences qu’il a acquises au cours des expériences passées sont clairement identifiées. Cela permet d’établir un portefeuille de ses compétences exploitables à l’instant T. Ses aptitudes professionnelles aussi sont passées en revue. Plus généralement, le bénéficiaire apprend à discerner ses points forts et ses axes d’amélioration ou de perfectionnement.

Le bilan de compétences lui apporte aussi une meilleure connaissance de soi à un niveau plus personnel. Ses valeurs, motivations et son mode de fonctionnement sont étudiés puis analysés. En découle la définition d’un profil de personnalité qui sert d’appui au projet professionnel.

A mi-chemin entre la sphère personnelle et la sphère professionnelle, le bilan de compétences est le moment d’identifier des compétences personnelles qui sont transférables au travail. On l’oublie souvent mais de nombreux savoirs et aptitudes couramment mis à profit dans la vie quotidienne ou dans le cadre des activités extra-professionnelles sont mobilisables en entreprise. Le bilan de compétences est donc aussi l’occasion de prendre conscience de certains de ses atouts cachés et de les valoriser.

Le bilan de compétences est toujours réalisé sous la guidance d’un consultant spécialisé. Sa posture objective et bienveillante est essentielle à la réussite de la démarche.

Le bilan de compétences : mieux connaitre son environnement professionnel

Le bilan de compétences permet également au bénéficiaire de mieux appréhender l’univers professionnel dans lequel il évolue ou vers lequel il souhaite aller. Au cours de sa réflexion, de ses recherches et des enquêtes métier qu’il sera amené à réaliser, il acquiert progressivement une bonne connaissance des usages, de la sémantique, des clés d’accès et des opportunités de son marché.

Le rôle d’accompagnant du consultant est ici aussi primordial. Il guide le bénéficiaire grâce à sa bonne connaissance du marché du travail. Son expertise se fait d’autant plus importante que le bilan de compétences s’inscrit dans le cadre d’un projet de reconversion professionnelle, avec changement de métier ou de secteur d’activité. Elle est aussi essentielle au demandeur d’emploi qui souhaite retrouver du travail et à qui il manque les codes formels et informels qui en régissent le marché.

 Quel que soit le cas de figure, le bilan de compétences permet au bénéficiaire d’acquérir une meilleure connaissance de son environnement professionnel par l’alliance conjuguée de ses propres recherches et des conseils éclairés du spécialiste.

Le bilan de compétences : mûrir son projet professionnel

Le projet professionnel est l’aboutissement du bilan de compétences. C’est sur lui que s’appuie la synthèse qui est remise par le conseiller au bénéficiaire lors de la phase conclusive.

Le but du projet professionnel est de mettre en adéquation les compétences et aptitudes du bénéficiaire avec les opportunités offertes par le marché du travail. Le projet peut prendre des formes diverses comme une évolution professionnelle, un projet de formation, une reconversion, une création d’entreprise, etc.

Le projet professionnel est défini grâce à une relation de travail efficace entre le bénéficiaire et son conseiller. Le consultant assume une tâché clé : il aide le bénéficiaire à identifier les voies opportunes et celles qui sont plus difficilement réalisables. Le bénéficiaire décide alors de son projet professionnel en toute connaissance de cause.

A l’issue du bilan de compétences, le bénéficiaire repart avec un plan d’actions opérationnel, comprenant objectifs et calendrier de suivi.

En résumé : Pourquoi faire un bilan de compétences ?

Pour savoir qui l’on est, quelles sont ses compétences et comment on peut concrètement les exploiter.  Pour amorcer une évolution professionnelle et qui sait ? Peut-être une révolution !

rotate device

Retourner votre tablette
pour une meilleure navigation