Qualité de Vie au Travail

Bien-être ou Être bien au travail ?

28 novembre 2019

Dr Florence BENICHOUX, Directeur général de BETTER HUMAN Cie, Conseil en capital humain, spécialiste de la prévention des risques psycho-sociaux et de la Qualité de Vie au Travail.
Auteure de « Et si on travaillait AUTREMENT ? » Ed. EYROLLES


Le monde du travail et le travail ont terriblement changé en 10 ans. Tout s’est accéléré, complexifié, digitalisé. Les attentes ont aussi profondément changé : tout le monde veut un travail intéressant, qui préserve l’équilibre des vies.

Aujourd’hui les 4 principales causes du stress chronique au travail en France sont bien connues. Ce sont : la charge de travail excessive, le manque d’autonomie pour organiser son travail, l’effritement du collectif et le manque de reconnaissance par la hiérarchie. Pour éviter cela, il est impératif de prendre soin de soi et savoir dire non. Se traiter et soulager les maux issus des conséquences du stress chronique est une chose nécessaire, mais il est tout aussi essentiel de mettre en place une véritable stratégie de prévention de ce stress chronique. Cela en agissant sur les causes racines de ce stress chronique et en poussant les entreprises/organisations à les traiter et donc à travailler AUTREMENT.

Il est indispensable de mettre en place, avec votre DG et DRH, un véritable diagnostic scientifique et éthique de la Qualité de vie au Travail dans votre organisation. Partager ce diagnostic permet la prise de conscience de toutes les parties prenantes (managers, collaborateurs, représentants du personnel) sur le niveau de stress, ses causes et ses conséquences sur la santé des personnes et la santé de l’organisation. Mais surtout ne pas s’arrêter au diagnostic et mettre en œuvre des actions efficaces cad en phase réellement avec le diagnostic.

Par des actions simples et concrètes, il est possible de faire évoluer la culture des organisations, de changer le management « commande & contrôle » par un management plus participatif et collaboratif, à condition que chacun y trouve son intérêt.

Et il nous semble essentiel de promouvoir non pas le BIEN-ÊTRE au travail, mais le ÊTRE BIEN au travail. Car ÊTRE BIEN au travail permet de BIEN FAIRE son travail. Et faire un travail de qualité, c’est ce qui rend fier, ce qui construit l’estime de soi, qui permet de s’épanouir et rend vraiment heureux finalement. Ce ne sont pas les baby-foot qui rendent heureux et fiers.

En pratique, à titre individuel, si vous vivez un stress excessif dans votre organisation

  1. Protégez-vous : si vous avez des troubles du sommeil, des douleurs, des difficultés de concentration ou un épuisement physique qui résiste au repos, n’hésitez pas à consulter un médecin du travail ou votre médecin traitant
  2. Protégez vos collègues : parlez-en autour de vous avec votre équipe ou votre manager, ne restez pas seul. Développer l’intelligence collective et l’entraide dans votre équipe.
  3. Protégez votre organisation : voyez si une démarche Qualité de Vie au Travail peut être mise en place par votre DRH avec l’aide des partenaires sociaux.

Les organisations ne doivent pas seulement « s’occuper des murs et des machines », et être fières d’être dans des bâtiments HQE (Haute Qualité Environnementale) mais elles doivent aussi développer des organisations HQH® (Haute Qualité Humaine®) pour permettre à chaque salarié de donner le meilleur de lui-même au travail et valoriser les hommes et les femmes qui contribuent aux bénéfices (bene facere) au sens du BIEN FAIRE.

rotate device

Retourner votre tablette
pour une meilleure navigation